Imprimer

Sr Geneviève (Céline) à Mère Agnès de Jésus - juin 1906

 

Sr Geneviève à Mère Agnès

 

JMJT                                 Juin 06

Jésus +

   Ma petite Mère chérie,

J'éprouve le besoin de vous dire tout mon bonheur.. Votre oeuvre de génie dépasse tout ce que j'avais pu imaginer. Je ne sais qu'y penser. C'est si beau, si original de pensées, c'est si bien exprimé que j'en suis touchée aux larmes... Oh ! que le bon Dieu doit être content de ma petite Mère ! de ma petite famille et que je suis contente malgré que mon petit nez ne soit pas long d'y être coulée dans cette famille-là qui ne cesse de s'illustrer en maints tournois d'amour.

   Je pense que votre Ange chéri a dû vous inspirer cette extraordinaire poésie c'est trop céleste et marqué au coin du bon goût. Je trouve cela si joli d'avoir fait paraître le bon Dieu de l'avoir fait parler... Petit David que vous êtes, avec vos petites pierres vous avez terrassé le Goliath ! Je trouve qu'il a sa pierre au front, Il n'y a plus rien à dire tout est dit dans ce que vous avez exprimé et vous savez si je suis difficile avec les mille idées qui me passent par l'esprit pour combattre pied à pied.

   Oh ! que je vous trouve fine ma sainte et chérie petite Mère que je suis fière d'être votre petite fille, d'avoir été élevée par vous... On ne peut pas m'enlever cet honneur là et l'amour maternel

que le bon Dieu a mis tout exprès dans votre coeur pour vos 2 enfants.

               Je vous embrasse des millions de fois

                 Votre petite Céline

                   Geneviève de Ste Thérèse

(Poésie : Ce que Dieu fait et ce qu'il ne fait pas.)