Imprimer

Sr Geneviève (Céline) à Sr Françoise Thérèse - 1 juin 1913

Sr Geneviève de la Ste Face à sa sœur Françoise Thérèse

+ Jésus                          1er Juin 1913

Ma Léonie chérie,

J'ai tellement l'habitude de commencer mes lettres de ce côté pour les innombrables lettres d'affaires que j'envoie que je me suis trompée pour celle-ci, pardonne-moi et accepte les vœux de ta petite Céline pour tes Noces d' Or de naissance !

C'est bien cela, tu as six ans de plus que moi et moi je viens d'en prendre 44. A ce propos je disais à notre Mère : j'ai les deux 4. Elle m'a répondu : "eh bien ! vous allez vous en aller au Ciel quatre à quatre, être sainte quatre à quatre, faire tout quatre à quatre !" Puisse-t-elle dire vrai pour les deux 1ers souhaits, quant au dernier je ne m'en tire pas mal, car je travaille sans relâche.

Tout à l'heure je vais m'occuper d'arranger la chambre d'Alençon où Thérèse est née. Hier nous y avons envoyé notre architecte qui va venir nous donner des nouvelles de ce qu'il voit d'urgent à faire en vue du pèlerinage.

Mr et Mme Grant y reçoivent une moyenne de 50 personnes par jour. Nous ne disons rien à Mme Hassebroucq propriétaire et rien à Jeanne non plus, surtout ne nous vends pas ! Jeanne et Francis ne comprennent pas notre manière de faire, ils serrent la bride pour tout. Jeanne nous disait au dernier parloir que la dévotion à Thérèse était un feu follet, un enthousiasme passager, que tout cela tomberait. Et nous qui savons que le culte ne fera que croître et embellir ! Enfin il vaut mieux entendre cela que d'être sourd et c'est notre épreuve de ne pas être soutenues, encouragées ; sans doute que le bon Dieu supporte cela pour nous bénir doublement...

Tu sais que Mgr est allé bénir l'autel aux Buissonnets, sa Grandeur a dit qu'elle y dirait la première messe, Mgr Lemonnier a trouvé tout très bien. Mgr de Teil aussi Mgr Lemonnier voulait qu'on achète la propriété Dauphin pour abattre le mur qui touche la maison, mais Dauphin la fait 20.000 frs tandis que cela en vaut 2.000 tout au plus. Tu comprends qu'on n'en veut pas. Et dire que Papa avait acheté le petit jardin Gervais que nous convoitons et qu'il ne l'avait payé que 800 frs. C'est mon oncle qui l'a revendu. En somme nous ne désirons que cette bande de terre là, mais on ne la paiera pas 20.000 frs.

Les hôteliers et cochers disent que Thérèse fait la fortune de Lisieux, tous conduisent leurs pèlerins aux Buissonnets, c'est un lieu connu maintenant, cette petite maisonnette perdue dans une ruelle !!! Ah ! qu'ils sont admirables les retours de Dieu !...

Petite sœur chérie, en disant cela je pense, par opposition, qu'ils sont aussi effrayants qu'ils sont aimables. Nous sommes toutes impressionnées par la mort Mr Fleuriot notre voisin qui n'a pas vu le prêtre, ne s'est pas confessé. Notre Père Supérieur en est atterré et dit que c'est souverainement triste. La veille il y était allé et cette fois avait dit ouvertement qu'il était temps. Le malade lui répondit : "Voilà le beau temps, je vais me remettre" : Il disait qu'il avertirait. En voilà un ferme propos ! Aussi le bon Dieu n'a pas attendu son signal. Notre Père disait que ces choses là n'arrivent jamais chez les pauvres, tandis que ces richards là aboutissent à l'impénitence. Mme de Moidrey (Berthe F.) vient me voir assez souvent.

Je vois que je n'ai plus de place, pourtant je voulais te dire que les Hassebroucq étaient à Rome et qu'elles essaient de raccrocher notre Mère et d'autres ici, mais Mgr n'en veut pas, ni nous non plus.

Je t'embrasse ma petite sœur chérie. Ta Céline

Sr Geneviève de Ste Thérèse r.c.i. 

Mon affectueux respect à tes bonnes Mères. Encore bon .anniversaire ! Ma communion sera pour toi le 3 ...

Mr Annould, auteur du tableau de Thérèse à Nazareth m'a envoyé son tableau pour que je retouche Thérèse, je t'assure qu'elle n'est pas mal.