Imprimer

Sr Geneviève (Céline) à Sr Françoise Thérèse - 12 avril 1909

Sr Geneviève de la Ste Face à sa sœur Françoise Thérèse

+ Jésus                     12 Avril 1909

Ma petite sœur chérie,

J'ai bien pensé à toi hier, car c'était la St Léon, ta fête d'autrefois et tu sais que ta Céline ne peut oublier aucun des anniversaires qui te concernent...

Nous avons vu l'autre jour Mgr de Teil, je lui ai parlé de ta déposition donnée à Mgr il nous a dit que, dans quelque temps tu pourrais la lui redemander seulement pour la copier lui promettant de la lui renvoyer s'il y tient. Attends un peu, car petit à petit, instruit par Mgr de Teil, Mgr verra qu'il n'a aucun besoin de cette pièce qui a une valeur nulle pour le procès et peut être te l'abandonnera-t-il tout à fait. Mgr de Teil n'a pas encore eu le temps de composer les Articles sans quoi on ne peut rien faire ni commencer même à instruire le procès dans le diocèse. Il est en ce moment à Rome pour s'entendre avec le Postulateur, il y est allé exprès pour Thérèse et assistera par là même aux fêtes en l'honneur de Jeanne d'Arc, c'est une coïncidence vraiment touchante qu'on s'occupe de Thérèse juste au moment où Jeanne d'Arc est glorifiée...

Francis part à Rome aussi aujourd'hui il y a eu des scènes chez mon oncle à cause de cela, Jeanne ne voulait pas le laisser partir. Mon oncle et Jeanne se sont mis contre nous qui avions donné, en l'air, l'idée à Francis d'aller à Rome, nous avons eu bien des peines à ce sujet, et nous n'y étions pour rien. Nous avons supposé que Francis désirant beaucoup ce voyage avait, contre son habitude de toujours plier, montré du mécontentement devant l'opposition qui lui était faite. Enfin, nous étions les plus innocentes du monde, mais c'est le bon Dieu qui a permis cette petite Croix.

Nous sommes aussi en délicatesse avec le P. Prévost. Il n'a pas rempli les engagements conclus jadis par rapport à la Ste Face. Bien sûr que ce bon Père n'agit pas contre sa conscience, mais il va trop de l'avant et par suite ne peut satisfaire à toutes ses obligations.

Le bon Dieu nous a bien préservées en ne permettant pas qu'il soit postulateur ni vice- postulateur, car la cause aurait sûrement tombé à l'eau. Ne parle jamais de ce que je te dis là.

Les miracles de notre petite Thérèse se multiplient aussi le diable enrage contre nous et nous le fait sentir en mettant des embûches sous tous nos pas, tu ne sais pas combien nous avons de petites épreuves, de déboires, il semble que le démon cherche à nous impatienter de mille manières. Et puis nous avons un ouvrage débordant qui augmente tous les jours à cause de Thérèse, je ne sais pas comment notre Mère et petite Mère y tiennent. A propos de toutes ces contrariétés, ces coups d'épingles que ma nature rejette et que je cherche le plus possible à éviter, je pensais l'autre jour en faisant mon chemin de Croix, j'étais à la 2ème station, que Jésus avait été chargé de la Croix et que certainement il ne s'était pas raidi contre cette Croix qu'on lui présentait mais qu'il l'avait acceptée qu'il avait fait tous les mouvements nécessaires pour la prendre, pour la charger sur son épaule. Cette pensée m'a été lumineuse, elle m'a fait beaucoup de bien et j'ai pris la résolution d'essayer d'imiter Jésus...

Je t'embrasse ma petite sœur chérie, chérie.

Ta Céline Geneviève de Ste Thérèse. r.c.i.