Imprimer

Sr Geneviève (Céline) à Sr Françoise Thérèse - 26 janvier 1908

Sr Geneviève de la Ste Face à sa sœur Françoise Thérèse

+Jésus                                                  26 Janvier 1908

Ma petite sœur chérie,

Je viens te souhaiter ta fête j'y pense depuis bien longtemps, j'ai voulu te faire plaisir en demandant à l'Imprimerie St Paul qu'on tire une cinquantaine de Vierge-Mère pour toi afin que tu puisses en donner à tes sœurs. Malheureusement elle n'est pas si bien réussie que si le tirage avait été en train, il y a des taches dans le fond mais comme c'était un très beau cliché il y reste encore des vestiges de sa première splendeur qui te le feront certainement apprécier.

On a joint au paquet deux images que j'aime beaucoup. Je cherchais ce sujet depuis longtemps, qu'elle ne fut ma joie quand une de mes amies me l'envoya, dès que j'en connus l'adresse je m'empressai d'en faire venir pour la fête de notre Mère, je savais lui faire ainsi beaucoup de plaisir et cela m'était facile, car plusieurs personnes m'envoient alors des aumônes pour fêter "petite Mère" comme tout le monde l'appelle. Tu verras que ce sujet répond parfaitement à la poésie que Thérèse m'a faite (je m'appelais alors Marie de la Ste Face) "La Reine du Ciel à sa petite Marie"
"Je cherche un enfant qui ressemble
A Jésus mon unique Agneau
Afin de les cacher ensemble
Tous deux en un même berceau"

Le pauvre petit qui nous représente a l'air si chétif, si misérable, si malheureux que cela m'amuse beaucoup, on voit tout de suite que c'est l'enfant d'adoption, il a l'air d'avoir été battu. On te met deux images de ce sujet afin que tu en aies une à offrir à ta bonne Supérieure, mais je te prie de garder l'autre pour toi, cela me ferait de la peine si tu t'en privais.

La fête de notre Mère était ravissante, nous avions de très jolis cadeaux, de véritables objets d'art, chacune avait mis tout son talent. Nous avons aussi joué une pièce très touchante c'était : "les derniers jours de Jésus sur la terre". Il y avait la scène de Madeleine chez Simon le Pharisien, puis les Vendeurs du Temple, dans la coulisse, ainsi que la trahison de Judas, le Jugement de Pilate, Jésus portant sa Croix. J'ai joué le rôle de Ste Véronique, j'étais à ce moment sur la scène et me suis précipitée pour essuyer le Visage de Jésus. C'était très beau, paraît-il elles n'ont fait que pleurer. La dernière scène se passait chez Marie, Mère de Marc le matin du samedi saint, Véronique y apportait son Voile et le dépliait devant Marie et les disciples. Enfin, la pièce a fini par un beau chant à deux parties deux Anges chantaient, l'un parlait de la Face meurtrie et défigurée de Jésus, l'autre le voyait dans la suite des âges révélant son Visage aux nations. C'était l'histoire de ma Ste Face.

Enfin, en voilà assez sur toutes nos histoires, je pensais t'intéresser en te racontant tout cela ma petite sœur chérie, tu sais combien je t'aime, combien je te chéris... oh ! quand est-ce serons-nous réunies dans la Patrie ?...

Ta petite sœur.

Geneviève de Ste Thérèse r.c.ind. 

Es-tu contente de la nouvelle édition ?

Nous sommes bien désolées que tu aies de l'eczéma, car cela fait tant souffrir. Voici une adresse qu'on nous a donnée pour se procurer du sirop et de la pommade qui réussit bien ! (Mme la Supérieure de la Providence de Reugny à St Méloir des Ondes, Ille-et-Vilaine).

Nous écrivons pour avoir encore un autre traitement. Il y a deux jours nous recevions une lettre d'une personne qui avait demandé à Thérèse de lui indiquer un remède pour l'eczéma aussitôt elle trouve une recette et fut guérie, nous avons écrit pour la connaître aussi et te l'enverrons aussitôt.