Imprimer

Sr Geneviève (Céline) à Sr Françoise Thérèse - 10 octobre 1907

 Sr Geneviève de la Ste Face à sa sœur Françoise Thérèse

+Jésus             J.M.J.T.                    10 Octobre 1907

Ma petite sœur chérie,

Je ne veux pas laisser partir la lettre de Sr Marie du S.C. sans y joindre un mot pour te remercier de ton affectueuse petite lettre qui m'a fait tant de plaisir.... Oh  ! si tu savais ce qu'elle m'en a dit long au coeur !... Et tes petites fleurs "Céline" qu'elles sont jolies et fraîches, pourtant ce n'est qu'hier que mon oncle m'a fait remettre ta lettre je crois bien qu'il l'avait oubliée dans sa poche.

Je ne veux pas que tu dises que c'est ta faute lorsque tu as fait tes différents essais de vie religieuse, moi je pense ce que j'en veux et rien ne pourrait me faire changer d'avis. Pas plus sur ce sujet que sur celui des qualités de ma Léonie chérie, toujours si bonne, si douce, si docile. Non, sur ce sujet là rien ne peut me faire varier et tu peux être persuadée que jamais tu ne m'as fait de peine et que toujours tu as été pour moi un ange consolateur...

Ainsi donc ne me dis plus jamais que tu te repens du passé qui s'est si bien passé puisque nous y avons fait la volonté du bon Dieu.

Je te remercie du remède que tu veux bien m'offrir pour mon mal de talons, tout de suite je n'en souffre pas, c'est l'été et surtout pendant les grandes chaleurs. A l'occasion, je me souviendrai des bains à l'eau de foin tu pourras me donner aussi la recette de l'autre médicament, cela ne froissera pas Francis qui ne s'occupe plus de mes talons n'ayant su qu'y faire, c'est pour cela que je supportais toute seule cette indisposition. Mais cela ne presse pas.

C'est moi qui ai placé l'écusson sur la porte du tabernacle de la Chapelle et c'est à cause de cela que nous avons capitonné l'intérieur de cette petite porte et orné l'extérieur avec des clous, étoiles d'or. Sans ce délicieux cadeau notre Jésus restait dans la misère. C'est moi aussi qui le mets et le démets sur la porte de l'oratoire car à chaque exposition il faut en ouvrir les 2 battants.

Nous allons recevoir une postulante parisienne, on l'appellera Marie de la Ste Face. Marie Antoinette de la Tour d’Auvergne est partie parce qu'elle était malade je crois qu'elle ne rentrera pas.

Avez-vous dans votre jardin des Anthémis en fleurs roses et bleues et de grandes pâquerettes immenses. La plante a bien 1m 50 et donne sa fleur en septembre c'est très joli, nous pourrions vous en donner.

Je t'embrasse des millions de fois petite sœur chérie, si tu savais quelle tendresse j'ai pour toi dans mon petit coeur...

Ta Céline

Geneviève de Ste Thérèse r.c.i.