Imprimer

Sr Geneviève (Céline) à Sr Françoise Thérèse - 1 avril 1907

Sr Geneviève de la Ste Face à sa sœur Françoise Thérèse

+Jésus  J.M.J.T.                    1er Avril 1907

Ma chère petite Léonie,

En voilà un long carême que nous venons de faire, aussi comme cela fait du bien de se retrouver ensemble et de causer un peu. Le coeur est tout plein de ce beau mystère de la Pâque qui nous rappelle si vivement la Pâques éternelle qui suivra le long carême de la vie.

Nous lisons comme en tout temps d'ailleurs "l'Année liturgique" au réfectoire, que c'est beau ! Les nouvelles arrivantes et les novices qui ne connaissaient pas encore cet admirable ouvrage ne tarissent pas d'éloges. C'est en effet si simple et si sublime, si grandiose et si plein d'onction qu'on ne se rassasie pas de l'entendre toujours. En temps ordinaire on n'en lit un peu chaque soir ce qui se rapporte au lendemain ou comme temps ou comme fête de saint, mais tout-à-l'heure où elle est si riche en détails on laisse de côté les lectures de midi pour lire encore l'Année Liturgique !

Mais en voilà assez n'est-ce pas sur l'Année Liturgique ? As-tu été fatiguée de ton carême ? Je voudrais savoir comment tu vas.

Nous venons de recevoir une longue lettre du Père Prévost. C'est un vrai saint, puis il nous est si dévoué que nous l'aimons beaucoup ici et dans notre famille surtout. Il nous dit que notre Ste Face a changé les esprits à Rome (en haut lieu) sur le culte de la Ste Face et on s'occupe de composer une Messe en l'honneur de la Ste Face... Il nous avait déjà dit à son dernier voyage que les évêques la recommandaient chaudement dans leurs diocèses. En Italie, un prélat a fait une lettre pastorale pour demander à ses prêtres de n'aller au chevet des mourants qu'avec une Ste Face. Mais je crois que je t'avais déjà dit cela. Cette année il en aura été tiré onze cent mille exemplaires au moins. Ces détails sont pour toi, car je n'aime pas à ébruiter ce qu'il nous dit, je crains toujours que les choses ne soient pas officielles et qu'il ne nous parle à nous "en famille".

Dernièrement il est venu un prêtre canadien qui arrivait de Rome pour se rendre en Amérique, il faisait un pèlerinage à la tombe de Thérèse et nous a beaucoup parlé de toi, il nous a même donné un petit chapelet à te remettre qui est béni par le St Père. Il nous en a donné un aussi. Nous te l'enverrons par Melle Youf. C'est incroyable comme elle est aimée notre Thérèse et l'enthousiasme qu'elle suscite partout et dans tous les milieux (même chez des impies qui ne font pas baptiser leurs enfants!) cet enthousiasme touche au miracle.

2 Avril - Je comptais finir ma lettre aujourd'hui et te mettre des petites affaires dans tous les petits coins je me vois forcée de ne pas même remplir le grand coin.

Je t'embrasse de tout mon coeur

Geneviève de Ste Thérèse

r.c.i. 

Bien des choses respectueuses et affectueuses à tes bonnes Mères.