Imprimer

Sr Geneviève (Céline) à Sr Françoise Thérèse - 27 janvier 1907

Sr Geneviève de la Ste Face à sa sœur Françoise Thérèse

+Jésus       J.M.J.T.                         27 Janvier 1907

Ma petite sœur chérie,

Je viens te souhaiter une bonne fête. Je n'ai pas besoin de te dire si mon coeur sera avec toi le 29. Le matin je ferai la Ste Communion pour toi et je demanderai à Jésus de te combler de ses grâces de choix en faisant de toi une vraie petite "Victime d'Amour". Ce jour-là mes prières pour ma Léonie seront plus spéciales et pourtant je puis dire que c'est chaque jour et à tout moment qu'elles sont spéciales pour tous ceux que j'aime. Ainsi je ne demande rien au bon Dieu que je désire pour moi-même sans le demander en même temps pour mes trois petites sœurs chéries... Je voudrais que nous soyons toutes ensemble pareilles dans les cieux, après nous être tant aimées sur la terre.

J'ai été bien touchée de ce que tu disais dans l'une de tes dernières lettres à propos de ton joli petit Jésus rose : "Que tu lui avais mis pour moi une fleur Céline dans sa petite main". Je ne puis te dire combien ce détail m'a émue... ô ma petite sœur chérie que je t'aime si tu savais ! et comme je me réjouis de te revoir un jour dans le beau ciel où plus jamais nous ne serons séparées.

Je prépare toujours de loin (et cela pour te faire plaisir) l'exécution du S.C., Je me procure des documents, des modèles... N'oublie pas que tu m’as promis la photographie d'une statue du S.C. couronné. Cette reproduction n'a pas besoin d'être bien faite, n'importe quel chiffon de papier fera l'affaire.

Lorsque j'aurai le temps je recommencerai mon œuvre, mais je ne te cache pas que je me figure que le moment n'est pas arrivé de donner au monde le S.C. roi. Je pense que cette reproduction glorieuse est réservée pour un temps de paix ou tout au moins une époque de renouvellement. Et tout à l'heure, c'est le temps de la Face douloureuse. On nous écrit que cette Ste Face est venue à une heure marquée par Dieu. N’est-ce pas en effet, une nouvelle passion que Jésus souffre en ce moment ?

Le S.C. roi viendra aussi, mais je ne pense pas que ce soit moi qui aie l'honneur de le peindre, je sème, un autre moissonnera. Mais qu'est-ce que cela nous fait, nous ne cherchons que la Volonté du bon Dieu. Il ne demande pas la réussite, mais simplement l'effort.

Petite sœur chérie, ah ! prie pour moi, afin qu'après avoir peint l'adorable Visage de Jésus je le reproduise aussi et mieux encore dans mon coeur. Je voudrais tant être sainte et j'en suis si loin.

Je t'embrasse de tout mon coeur .Ta petite sœur qui t'aime

Geneviève de Ste Thérèse r.c.i.

Mon respectueux souvenir à tes bonnes Mères.