Imprimer

Sr Geneviève (Céline) à Sr Françoise Thérèse - 27 décembre 1906

Sr Geneviève de la Ste Face à sa sœur Françoise Thérèse

+Jésus J.M.J.T.                    27 Décembre 1906

Ma petite sœur chérie,

Je viens avec bien de la joie te souhaiter une bonne année Qui sait ? cette année nous réunira peut-être dans les Cieux. Car pourtant si nous allions être martyres?...

Mais on n'ose pas y penser ce serait trop beau. En tout cas l'exil nous attend et l'exil c'est bien quelque chose. Mais si l'exil nous échappe encore nous tenons quand même "la queue de la poêle" puisque nous avons l'honneur d'être persécutées pour le nom de Jésus. Et c'est notre Jésus lui-même qui nous a béatifiées puisqu'il a dit : "Bienheureux ceux qui souffrent persécution pour la justice". Moi je trouve que c'est une grande grâce de vivre dans le temps où nous sommes et certainement moi qui désirais tant mourir jeune je suis contente à présent de vivre pour voir cette heure-là.

Certainement je suis bien peinée de voir notre bon Jésus si offensé si peu aimé, son Eglise persécutée mais c'est justement parce que je ressens très vivement cette peine que je suis heureuse d'être sur la terre à un moment si douloureux pour lui et je vais m'efforcer d'être bien fidèle afin de le dédommager un peu.

Après tout, les méchants ne nous peuvent absolument rien, attendu qu'ils ne peuvent arracher de notre coeur l'amour du bon Dieu, ils ne peuvent nous enlever notre paix, ils ne peuvent effacer notre nom du livre de vie. Sois sûre que tout ce qu'ils font tournera à la gloire de Dieu, c'est bien déjà quelque chose s'ils augmentent notre ferveur. Ils feront un beau travail s'ils façonnent des saints.

Tu nous dis que Thérèse vient d'opérer une conversion. En voici une autre racontée par un Père Jésuite.

Dans une première lettre le Rd Père nous avait annoncé deux conversions éclatantes que Thérèse vient de faire et voici le détail qu'il nous écrivait ces jours-ci :

"Une des deux grâces de conversion dont je vous ai parlé est vraiment inouïe.

Une femme âgée, en état de péché mortel dès avant sa première communion qui fut mauvaise après une vie toute de désordre, de scandales et de sacrilèges, s'est sentie prise d'un tel repentir après avoir contemplé 5 minutes au plus votre Ste Face, qu'elle a fondu en larmes et s'est mise à écrire sa confession générale qui a bien rempli 8 grandes feuilles de papiers écolier. Vous dire son bonheur actuel et sa reconnaissance envers Sr Thérèse de l' Enfant Jésus est chose impossible."

Chère petite Thérèse elle se sert de la douce Face de son Bien Aimé pour toucher les cœurs et tu le vois, son apostolat est béni. J'ai été bien contente de ce détail. Cela me prouve que la Ste Face est vraie. Un autre religieux nous écrivait il y a quelque temps qu'une image de la Ste Face ayant été montrée comme indifféremment à une personne favorisée de grâces spéciales. Cette personne la regarda avec émotion en disant : "C'est bien lui, c'est bien son expression..." Elle disait cela comme se parlant à elle-même. Le saint missionnaire qui lui avait présenté l'image s'en retourna ravi et son image lui devint chère, tu le comprends.

Je t'embrasse ma sœur chérie, ma petite compagne d'infortune... Je te prie d'offrir mes meilleurs vœux à tes bonnes Mères

Ta petite sœur

Geneviève de Ste Thérèse

r.c.i. 

Si vous pouviez me procurer la photographie d'une statue du S.C. couronné, celle de St-Pierre par exemple cela me rendrait service... 

Notre chapelle est fermée comme la vôtre depuis le 12 Décembre.