Imprimer

Sr Geneviève (Céline) à Sr Françoise Thérèse - 9 août 1906

r Geneviève de la Ste Face à sa sœur Françoise Thérèse

+Jésus J.M.J.T.                          9 Août 1906

Ma petite sœur chérie,

J'ail été très sensible à ta gentille petite lettre pour ma fête, je savais bien que tu ne m'oublierais pas. Moi non plus je ne t'oublie pas, si tu savais combien je t'aime...Aussi je voulais te faire une surprise pour le 6 Août - devine ?.......je voulais t'envoyer la première photographie du Sacré Coeur !

Oui, petite sœur chérie, j’avais projeté de te faire ce plaisir, aussi je gardais le plus grand secret, tous les amis étaient dans le complot pour ne pas vendre la mèche. Hélas ! mal­gré toute ma bonne volonté je n'ai pu achever mon travail. J'ai dessiné avec une ardeur incroyable ne me donnant ni trêve ni repos, et il n'est pas là d'être achevé (sic). Comme c'est pour la reproduction je le fais au dessin comme Thérèse aux pieds du St Père et Thérèse morte. Le S.C. est presque de grandeur naturelle, mon papier mesurant plus d’un mètre cinquante. Malheureusement cet original ne pourra servir à rien qu'à la reproduction, mais j'espère qu'il donnera de bons résultats.

Comme Sr Madeleine de Jésus l'a déjà dit à ta très Honorée Mère, on l'attend à Rome et le P. Prévost le fera éditer, il en fera mouler des statues, frapper des médailles etc. Seras-tu contente de voir ainsi le Sacré coeur que tu rêves depuis si longtemps, répandu dans le monde entier ! Je crois que, pour la gloire du Sacré Coeur, il vaut mieux s'en rapporter à la F.S. [Fraternité Sacerdotale] car ainsi la dévotion au S.C. Roi, prendra bien plus d'étendue.
Pour la Ste Face nous n'avons jusqu'ici aucun bénéfice. Ce que nous pourrons gagner sera pour la Fraternité, c'est une si belle œuvre. D'ailleurs, on s'adresse peu à nous et nous envoyons toutes les commandes importantes à "l'Imagerie du Bon Pasteur". Plus tard, je voudrais que ta Visitation devienne un foyer de Propagande du S.C. Roi. On pourrait s'entendre dans ce but avec le P. Prévost. La Visitation de Caen pourrait en être le premier et principal foyer zélateur, comme cela il vous appartiendrait en quelque sorte, mais je crois que c'est la volonté du bon Dieu que l'œuvre des Prêtres se charge d'éditer et de propager dans le monde entier et la Face douloureuse de Jésus et sa divine Royauté. D'ailleurs il a bien plus de ressources que nous autres pauvres petits couvents isolés et il est plus convenable que les prêtres s'occupent de cette œuvre plutôt qu'un éditeur ou statuaire quelconque auquel il aurait fallu le confier en abandonnant la plus grosse partie des bénéfices.

Maintenant petite Léonie bien aimée, je te dirai que j'ai beaucoup de mal, j'ai une pensée fixe que je veux rendre en dépit de toutes les difficultés, prête à sacrifier plutôt la beauté à l'idée...

J'ignore encore le résultat, je ne fais que faire et défaire. Prie pour moi, car je me fatigue un peu à la fin. Recommande-moi à tes bonnes Mères.

Nous t'envoyons les 12 Ste Face petites, ce sont les dernières tout est épuisé même à Paris, la prochaine édition sera mieux je pense, j'ai fait beaucoup de démarches pour cela, mais quand ? il faudra sans doute attendre plusieurs mois. Oui, elles sont de 0,25 et il n'y a point de remise, mais pour les petites photographies de l'Agonie, notre Mère est bien heureuse de te les offrir, on les a faites aussitôt ta lettre, car on n'en a pas d'avance, tu vois si on t'aime pour tout quitter afin de te satisfaire bien vite. La grande gravure de 5 frs est très bien réussie et pas chère nous en aurons d'ici quelques jours. As-tu lu l'article de l'Univers ? on t'avait envoyé, le journal, depuis cet article la Fraternité reçoit plus de 80 lettres de commandes par jour, ils sont débordés. Je t'envoie pour t'intéresser une lettre de Berthe Madeline, tu peux la garder.

Notre Mère vient de recevoir le diapason qui est parfait. Elle est très reconnaissante à tes bonnes Mères. Il n'y avait pas de note dans le paquet elle va attendre quelques jours puis la réclamer.

Je t'embrasse de tout mon coeur. Ta petite compagne d'infortune

Geneviève de Ste Thérèse r.c.i.