Imprimer

Sr Geneviève (Céline) à Sr Françoise Thérèse - 31 mai 1904

Sr Geneviève de la Ste Face à sa sœur Françoise Thérèse

+ Jésus J.M .J.T. 31 Mai 1904

Ma petite sœur chérie,

Je suis bien contente que ce soit à mon tour de t'écrire parce que cela me donne l'occasion de te souhaiter un bon anniversaire. Tu sais bien que jamais je n'oublie le 3 Juin, j'ai comme toi beaucoup de mémoire pour me souvenir des dates mémorables de ceux que j'aime.

Je t'envoie à cette occasion ma photographie de la Ste Face. Si elle te plaît tu me le diras et je pourrai t'en donner d'autres, mais pour le moment j'en suis très pauvre. Cette Ste Face a été dessinée par moi d'après le St. Suaire de Turin. J'ai copié autant que possible et avec tout mon amour les traits de mon Jésus, les plaies et les moindres blessures sont à la place même où elles existent en réalité, les gouttes de sang sont copiées jusque dans leur forme. Notre Mère a montré mon dessin à Mgr. Sa grandeur l'a trouvé très beau et nous a permis de faire reproduire cette Ste Face, Notre Mère la fera faire en images.

Oh ! si tu savais avec quel amour j'ai fait ce travail !... je ne l'ai pas exécuté sur le temps des emplois mais seulement le dimanche et mes heures de grand silence, je me suis privée de me reposer depuis Pâques, mais je ne le regrette pas. La façon dont j'ai eu des images du St. Suaire, ce que j'ai senti intérieurement depuis plus d'un an à ce sujet me semble providentiel. Je te raconterai tout cela au ciel....

Sr. Marie de l'Eucharistie va un peu mieux, on la dit tirée cette fois encore. Francis nous a avoué ces jours-ci qu'il l'a vue encore à deux doigts de la mort. Je crois qu'à la prochaine crise il ne la réchappera pas [sic]. Elle est encore au lit et suit toujours le traitement des piqûres de sérum. Nous avons beaucoup de malades, c'est un véritable hôpital chez nous. Cette pauvre petite Mère passe ses journées aux médecins et aux infirmeries. Sr. Marie-Emmanuel (la veuve Vendéenne) est très malade on craint une tumeur à l'estomac. Et cette pauvre mère Marie de Gonzague, mais ceci est un secret qu'elle ignore elle-même. Qu'aucune allusion ne soit faite dans les lettres, on lui dit qu'elle a une petite angine mais c'est une tumeur à la base de la langue, les deux médecins disent qu'elle n'en a que pour q.q. mois. Elle ignore tout, ne souffre presque pas, dit qu'elle n'est pas malade, ne comprend pas les précautions qu'on lui fait prendre. Tu vois, ma Léonie, combien il faut prier pour nous, nos cœurs sont bien gros dans la perspective de tous ces deuils.

Recommande bien notre petit Carmel à tes bonnes Mères, je les embrasse tendrement. Ta petite sœur qui t'aime.

Geneviève de la Ste Face r.c.i.

Toutes les trois nous te souhaitons un bien bon anniversaire... Je te remercie du beau sujet de tableau qui m'a été indiqué mais comme tu le vois j'ai fort peu de temps pour peindre et je risque bien de voir celui-là en réalité avant de l'avoir exécuté en peinture.

Je suis née en 1869 donc j'ai 35 ans et non 36.

PS de Mère Agnès de Jésus

Bonne anniversaire petite sœur chérie. Ta petite sœur et mère Sr. Agnès de Jésus. Sr. Marie du S.C. est entrée en retraite. Elle prie pour toi.

PS de Sœur Marie du Sacré-Cœur.

Ma petite sœur chérie, tu peux bien nous parler de la maladie de notre pauvre mère M. de G. si cela te fait plaisir, mais il faut que ce soit dans un petit billet à part, détaché de ta lettre afin que si elle demandait à lire ta lettre pour avoir de tes nouvelles, elle n'en sache rien. Bon anniversaire, ma chérie, Je suis en grande retraite jusqu'à samedi matin. Prie bien pour moi.

Sr. M. du S.C.