Imprimer

Sr Marie du Sacré Coeur à Sr Françoise Thérèse - 30 novembre 1922

 Sœur Marie du Sacré Cœur à Sr Françoise Thérèse                                           

+ Jésus                                                              Carmel de Lisieux 30 Novembre 1922

 Ma petite sœur chérie,

Je comptais en effet te dire un petit bonjour avec notre Mère, mais sa lettre était partie) et comme je n'avais rien d'intéressant à te dire j'ai pensé que tu ne perdais rien. Maintenant je vois que tu as perdu quelque chose puisque tu as eu une déception ! Ma petite sœur, que te dirai-je donc pour te faire plaisir ?

D'abord je vais répondre à tes questions. Tu n'as pas compris. Ce sont les cercueils de nos parents qui devaient être rapportés dans ce caveau, mais il parait que ce n'est plus permis d'inhumer dans les églises. Pour moi je n'en ai aucune peine. Leurs âmes sont au Ciel en attendant la résurrection glorieuse.

Oui nous sommes toujours en relation avec la Rde Mère Carmela et c'est le Carmel de Lisieux qui lui fournit le pain quotidien car elles sont toujours très pauvres, mais le bon Dieu ne fait pas une habitude des miracles, il veut que nous nous entr’aidions les uns les autres afin d'avoir le mérite de la charité. Je ne pense pas que Mère Carmela ait maintenant des visions, elle ne nous en parle pas mais c'est une sainte, une vraie sainte d'une grande humilité.

Les épreuves au contraire ne lui sont pas épargnées car elle a dû faire une fondation et a eu tellement d'ennuis avec la personne qui lui avait promis sa fortune qu'elle a dû en rester là, au moins pour quelque temps.

C'est bien là la voie la plus sûre, la voie de la Croix ! Aussi il n'y a pas de danger que notre petite Thérèse parsème de trop de fleur sur notre chemin. Elle s'en garde comme du feu et elle a raison. On apprécie les choses d'ici-bas à leur juste valeur et l'on ne se réjouit que de ce qui peut procurer la gloire de Dieu lorsqu'on a bien compris le néant de tout ce qui n'est ­pas Lui...

Adieu ma petite sœur chérie, Noël va arriver bien vite pour nous remettre sous les yeux l'amour de notre Jésus ! Ton aînée qui ne veut pas te donner de déceptions,

Sr. Marie du S. Coeur

C'est la copiste qui s'est trompée en demandant qu'on retourne la feuille sur la confession, elle avait peut-être peur qu'on le lui fasse copier une seconde fois. Toutes ne manquent pas d'ouvrage.

Sr Geneviève t'embrasse bien fort .Elle a beaucoup d'ouvrage, elle t'écrira à Noël.

Nous ne savons pas au juste la date de la béatification, ce sera à la fin d'Avril ou au commencement de Mai. Quand elle sera fixée tu comprends que nous t'en avertirons aussitôt