Imprimer

De Céline à son parrain Vital Romet - Fin décembre 1877 (?)

 

De Céline à son parrain Vital Romet. Fin décembre 1877 (?)

 

Mon cher parrain.

Je vous souhaite une bonne année, je voudrais bien pouvoir vous la souhaiter en vous embrassant bien tendrement; mais puisque je ne suis pas près de [1v°] vous il faut bien que je me décide à le faire de loin.

Je prie souvent le bon Dieu afin qu'il vous accorde tout le bonheur que vous désirez et qu'il vous conserve bien longtemps encore a mon affection.

Mon chère parrain je me plais beaucoup à Lisieux je voudrais bien que vous y demeuriez aussi car comme [2r°] cela j'aurais le bonheur de vous voir et de vous embrasser souvent.

Agréez chère parrain les vœux et les tendresses de votre petite fille qui vous aime beaucoup

Céline.

Retour à la liste des correspondants