Imprimer

De Céline à Vital Romet - Décembre 1883 - janvier 1884.

De Céline à Vital Romet. Déc. 1883 janv. 1884

 

Mon cher Parrain,

Je n'ai pas besoin d'être au commencement d'une année pour vous offrir les voeux et les souhaits que je fais pour vous, car chaque jour j’en forme de nouveaux.

Je vous souhaite donc une bonne année, mon cher Parrain, et je vais bien prier le bon Dieu afin qu'Il vous accorde toutes les [l v°] choses que vous désirez. S'il m'exauce dans tout ce que je lui demande pour vous, vous serez bien heureux. Je souhaite aussi une bonne année à Mademoiselle Pauline.

Je me souviens de toutes les bontés et de tout le plaisir que vous nous avez procuré à Alençon ; je vous en remercie encore une fois. Je voudrais bien aller ainsi tous les ans vous voir pendant les vacances ; mais je sens bien que ce n'est pas raisonnable, car plus on m'en donne et plus j’en demande. Cependant papa nous a promis d'y [2 r°] retourner dans six ans (ce qui n'est pas près, malheureusement). Enfin je n'oublierai pas sa promesse. En attendant l'écoulement de ce long temps, j'espère que vous viendrez nous voir ainsi que Mademoiselle Pauline.

Au revoir, cher Parrain, je vous souhaite de nouveau une bonne et heureuse année.

Veuillez, je vous prie, embrasser pour moi Mademoiselle Pauline, et croire toujours à la reconnaissante affection de

Votre petite filleule respectueuse

Céline Martin.

Retour à la liste des correspondants